Prise de parole en public


En bref

Résumé

Des techniques de prise de parole en public centrées autour des 4 organes de la communication : yeux, bouche, mains, pieds.

Objectif

Comprendre comment être plus captivant lors d’une prise de parole devant un auditoire


Les yeux

Le regard est fondamental pour capter ou recaptiver son public. L’astuce ? Il faut veiller à porter son regard sur chacune des personnes de l’audience 2 à 3 secondes. Cette astuce simple permet de créer un véritable lien avec l’auditoire.

Astuce avancée : essayez de suffisamment observer votre public pour voir ceux qui vous écoutent ou non. Une fois identifiés, concentrez votre regard sur les personnes que vous avez identifiées. (Sans oublier les autres biensur !)

La bouche

Il est impératif de parler fort pour captiver. Il ne faut pas crier mais avoir suffisamment de voix pour bien se faire entendre partout : il faut donc se forcer à parler un peu plus fort que d’habitude. C’est important pour stopper un brouhaha ou tout simplement pour que ce soit confortable pour l’auditoire.

A contrario, le silence est clé pour permettre d’avoir des temps d’assimilation pour le public. Il permet de bien montrer que l’on passe à une autre partie et permet aussi d’insister sur une idée forte. Il ne faut donc pas chercher à occuper le vide mais plutôt valoriser des moments de pause pour le confort de tous.

Astuce avancée : si vous faites trop de « euh », concentrez-vous pour arrêter d’en dire en ne parlant pas. Mieux vaut un vide qu’un « euh », cela donnera une impression de maîtrise de son discours. Plus facile à dire qu’à faire : pour vous rendre compte de vos prestations, filmez-vous quand vous répétez et tentez de stopper vos gestes parasites !

Les mains

Lorsque l’orateur parle, ses mains ne doivent pas se toucher. Le seul moment où elles le peuvent est quand l’orateur est en posture d’écoute (écoute d’une question par exemple). Cette astuce simple permet d’éviter un grand nombre de gestes parasites. Par ailleurs, ne prenez pas d’objet autre que micro ou zapette en main.

Maintenant que vos mains sont libres, elles doivent être animés. Utilisez vos mains pour illustrer votre propos à un instant donné. Décoller vos bras du corps et tentez des gestes ! Regardez la vidéo suivante pour observer les gestes de l’orateur, dont le propos n’apporte absolument rien !

Astuce avancée : Concentrez-vous pour tout le temps utiliser vos mains lorsque vous prenez la parole. Il faut imaginer un cadre devant soi, de 60cm*100cm et bouger les mains dans ce périmètre. Regardez d’autre conférenciers, mimez leurs gestes, créez vous votre propre bibliothèque de gestes qui vous correspond.

Les pieds

Les pieds et les jambes doivent rester fixes, votre corps doit être parfaitement ancré. Les pieds sont placés avec un même espacement que les épaules. Le bassin et les hanches sont droits et fixes. Il n’y a pas de mouvement de vos pieds, jambes ou bassin pendant la prise de parole. Se concentrer sur cela comme une première étape va beaucoup réduire les gestes parasites : micro-déplacement, vacillement de gauche à droite…

Astuce avancée : Une fois que vous vous serez entraînés à ne pas bouger du tout le bas de votre corps, vous allez pouvoir entamer des déplacement. Le but est de partir d’un point A à un point B et de se fixer sur le point B. Ainsi, le déplacement est juste un moyen d’aller à un autre point fixe.

BONUS : contrer le stress

Le démarrage d’une prise de parole est très générateur de stress. Pour contrer cela, une technique simple : apprenez par cœur les 2 premières minutes de votre discours. Cela implique de répéter. (Au moins 4 fois !)

Juste avant le démarrage de votre discours, faites 2 grandes respirations abdominales : il s’agit de respirer avec le bas du ventre. L’objectif, inspirer avec le nez en gonflant le ventre pendant 2 secondes et expirer avec la bouche en rentrant le ventre pendant 5 secondes. Travailler sa respiration est clé pour gérer le stress.

La suite


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.