Comment animer un atelier vision / mission


Qu’est-ce qu’un atelier vision / mission ?

Un atelier vision / mission est un atelier qui dure une demi-journée (environ 3h), très en amont du projet, pour écrire la vision (futur souhaité en une phrase) et la mission (raison d’être en une phrase) avec toutes les parties prenantes.

L’objectif est de creuser le « pourquoi » et le « comment » afin de clarifier ce veut chacune des parties prenantes afin que toute l’équipe soit pleinement alignée.

Contexte à propos de l’atelier vision / mission

Programme (3h)

L’objectif de l’atelier est d’avancer en fonction de 3 grands axes : passé, présent, futur. On commence par le passé (l’historique), on continue avec le présent (ce que l’on fait, la mission) puis on se projette (vision et risques).

  • 15 min : Tour de table, introduction, attentes
  • 30 min : Historique
  • 15 min : Présentation vision / mission
  • 15 min : Pause
  • 45 min : Construction Mission
  • 45 min : Construction Vision
  • 30 min : Atelier risques

Composition du groupe

Le groupe idéal est constitué par :

  • un responsable du projet ou produit (va devoir décider)
  • les membres de l’équipe
  • un animateur

Historique (30 min)

Objectif : comprendre pourquoi on en est là aujourd’hui

L’animateur va créer une frise chronologique décrivant l’ensemble des évènements passés. Il demande au groupe de rappeler tous les faits marquants qui ont un rapport avec le produit / service concerné (1 évènement = 1 postit). Pour chaque évènement, il demande une date (mois + année, sur 1 postit). Il construit ainsi la frise avec les dates en haut et les évènements stockés en dessous.

Exemple d’historique

Présentation de la vision et de la mission (15 min)

Définition de la vision 🔭

C’est une déclaration d’une phrase qui décrit un état futur et désirable de l’organisation et/ou de son environnement vers lequel on tend. Il faut la voir comme une utopie, une étoile polaire. Elle lance un défi, donne une direction et permet d’en décliner une stratégie.

Voici un exemple de phrase de mission :

« Créer la société automobile la plus attractive du 21ème siècle en menant la transition mondiale vers les véhicules électriques. »

Pour une entreprise, le but est d’inspirer et de motiver les équipes en donnant un sens au projet. Cette vision permet aussi de faciliter l’écriture de la stratégie et la prise de décisions puisqu’elle agit comme filtre : est-ce que cette décision va dans le sens de cette vision ?

Définition de la mission 🎯

C’est une déclaration d’une phrase qui décrit la raison pour laquelle votre organisation ou programme existe. Il faut la voir comme une raison-d’être, une explication simple de ce qu’on fait.

Voici un exemple de phrase de mission :

« Organiser l’information du monde et la rendre universellement accessible et utile. »

Pour une entreprise, cela permet d’aligner les membres de l’équipe vers un même objectif ce qui va contribuer à sa motivation. Pour les membres extérieurs à l’équipe ou à l’entreprise, cela permet d’informer très clairement sur ce que l’on fait et d’avoir un discours commun pour tous.

3 règles d’écriture pour la mission et la vision

Simple à comprendre

  • Langage simple : vocabulaire d’un collègien
  • Trouver des adjectifs précis
  • Ne pas tomber dans le piège des buzzwords

Court et droit au but

  • 15 mots max
  • Énoncé facile à mémoriser et à réciter
  • Énoncé inspirant, motivant et distinctif

Pour informer, unifier, guider

  • Ne doit pas être trop large et vague, ou trop restrictive et limitante
  • Raffiner jusqu’à ce que ça devienne limpide
  • Peu importe la tournure, il faut que la déclaration informe, unifie et guide

Quelques exemples de missions et de visions

Exemple 1 : vision et mission venant de mon site

Antoine Pezé – vision (l’utopie, l’étoile polaire)

Chaque facilitateur est fier des ateliers qu’il a animé.

Antoine Pezé – mission (le quoi, très concret)

Contribuer à la réussite des équipes en décrivant gratuitement comment bien écouter et animer des ateliers pertinents.

Exemple 2 : des marques aux visions et missions claires

eBay – vision

Être la meilleure destination du monde pour découvrir beaucoup de valeur et une sélection unique.

eBay – mission

Proposer une plateforme globale d’échange où pratiquement tout le monde peut commercer pratiquement n’importe quoi.

Oxfam – Vision

Un monde juste sans pauvreté.

Oxfam – Mission

Créer des solutions durables face à la pauvreté, la faim et l’injustice sociale.

Exemple 3 : une liste de visions et missions en anglais

Construire sa vision (45 min)

1. Grandes questions

  • Faire parler le groupe autour de grande questions pendant 10 minutes environ :
    • « A quoi ressemblerait le monde si le problème était résolu ? »
    • « Qu’est-ce qui nous permet de dire que notre projet à fait évoluer les choses ? »
    • « Si on se projette dans 2 ans, et que le projet fonctionne, qu’est-ce qui a changé autour de vous ? »
  • En parallèle, l’animateur prend des notes sous forme de post-it autour des idées-clés.
  • L’idée est que l’animateur arrive à relancer la discussion lorsqu’elle se tarit. Il faut qu’il rebondisse sur des idées qui ont émergées et qu’il pose les autres grandes questions. Le but : être inspirant et viser l’utopie.

2. Organiser les idées et reformuler

  • Afficher au mur les post-it récupérés et en ajouter d’autres ou en modifier par rapport aux échanges avec l’équipe

3. Double vote

  • Toute l’équipe sauf le décideur votent pour les phrases qu’ils préfèrent (votes illimités, 1 vote max par post-it)
  • Ensuite, le décideur vote pour la phrase qu’il préfère. Il sera donc influencé par les votes précédents.

4. Récapitulatif

  • L’animateur récupère l’ensemble des informations et propose une phrase à l’issue des ateliers qui devra être validée par le décideur.

A titre d’information, je m’inspire du concept 4-4-4 pour avoir un timing en tête :

  • une vision à 4 ans
  • une roadmap à 4 mois
  • un backlog à 4 semaines

Construire sa mission (45 min)

1. Ecriture de post-its en fonction de 3 grandes catégories

Consigne : « Vous avez 3 minutes pour écrire vos idées en fonction des 3 catégories proposées. Chaque couleur de post-it correspond à une catégorie ».

  • Bénéficiaires : quels groupes de personnes distincts sont concernés ?
  • Service / Problème : que propose-t-on d’unique ou de très spécifique à nous ? / Quel est le problème que nous cherchons à résoudre ?

2. Tri des groupes et réduction

  • Bénéficiaires : trier et regrouper pour n’avoir que 2 rôles maximum
  • Services et problèmes : résumer le service en enlevant le plus possible de virgules et de « et »

3. Précision

  • Synthétisez une ou plusieurs phrases qui décrivent la mission (souvenez-vous, 15 mots max, vocabulaire simple).
  • Ajouter des adjectifs décrivant plus précisément les différents termes et voir s’ils sont nécessaires.
  • Vous sentez-vous à l’aise avec la phrase qui émerge ?
    • Astuce, vous pouvez demander aux personnes de votre groupe de mettre un pouce en l’air si elles sont d’accord, une main à plat si elles se rangent à la majorité ou un pouce en bas si elles veulent proposer une amélioration (pas de pouce en bas sans proposition !)
    • Tant que vous avez des pouces en bas, prenez en compte leur suggestions et resoumettez le vote.

Atelier risques (30 min)

1. Faire émerger les risques

  • Poser la question « On se projette dans 1 an, le projet va mal. Qui vous en veut et pourquoi ? »
  • Demander d’écrire sur 2 post-it différents les concernés et leurs raisons (3 min d’écriture de post-it)
  • Demander à ce que chacun vienne coller ses post-its

2. Vote

  • Demander à chaque membre de l’équipe de venir voter sur les risques qui lui parait les plus importants (3 votes par personne)

3. Première actions

  • Récupérer les post-it ayant reçu les votes, et les coller verticalement au mur en les ordonnant par nombre de votes.
  • Demander au groupe : « quelle action peut-on prendre pour gérer ce risque ? »
  • Noter sur un post-it l’action (commence toujours par un verbe à l’infinitif)
  • Y associer un porteur : 1 seule personne bel et bien identifiée et qui accepte la tâche

Que faire après un atelier vision / mission ?

Suite à ce que j’ai vécu, je me rends compte qu’il est difficile d’aboutir à un résultat complètement utilisable dès la fin de cet atelier. Je vous invite donc à continuer un peu le travail à l’issue de l’atelier pour réécrire au propre une vision et une mission et valider ces éléments avec le sponsor.

Concrètement, après ce type d’atelier, je m’évertue à construire de mon côté des phrases de vision et de mission en fonction de toutes les discussions que j’ai pu écouter. Une fois ce travail effectué, je les soumets au sponsor qui aura pour responsabilité de les valider et de les diffuser. Pour cela, je conseille à ce sponsor de « dormir dessus » et de me faire ses retours pour que je les ajuste et que l’on ai une version finale.

N’oubliez pas, le but est la simplicité de ces phrases, c’est le plus gros challenge. Et très souvent, le sponsor voudra en rajouter beaucoup ! Soyez donc vigilents 😉

Enfin, je vous invite à vous renseigner sur les étapes d’après :


Plus d’infos

PDF issu de topnonprofits qui explique la construction de la mission :


2 commentaires sur “Comment animer un atelier vision / mission”

  1. Bonjour Geneviève,

    Je n’ai malheureusement pas le matériel PDF en français. Cependant, je me suis évertué à tout traduire dans cette page. Il me semble donc que vous avez à disposition tous les éléments nécessaires pour ce type d’atelier.

    Par ailleurs, j’ai réparé le lien vers la photo de l’historique !

    Vous souhaitiez mettre en place un atelier mission / vision ?
    Si vous avez des questions, je serais ravi d’y répondre en tout cas !

    A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.