Quand on parle d’humain, on parle forcément de proximité. Que ce soit dans l’observation ou dans l’écoute, il faut être présent à l’autre. Et quoi de plus efficace que d’aller à la rencontre des gens. Laissez-moi vous introduire le concept de proximité extrême.

 

 

Partez accompagné à la rencontre de vos utilisateurs

 

Tout d’abord, dès la recherche utilisateur. Embarquez un développeur ou une personne du métier. Donnez lui le rôle d’observateur muet, ou plus politiquement correct, celui de “scribe”. Faites lui vivre cette d’expérience d’écoute authentique et il en ressortira grandi. La raison est simple, cela donne du sens dans le travail. Vu que vous proposez de vivre ce moment pleinement et non à travers une restitution, l’impact est radicalement différent puisque l’engagement est plus important.

 

 

 

 

Dans la suite du développement du projet, proposez une grande proximité en allant au contact des utilisateurs ponctuellement. Chez eux, pendant 1 semaine, avec toute l’équipe. Ce sont les moments les plus enrichissants que j’ai eu dans ma carrière.

Tout d’abord, il y a l’effet observation. L’équipe met ses tripes sur la table et voit réellement quelle utilisation est faite du merveilleux produit qui est un train d’être développé. C’est très puissant puisque face à cette situation, on ne peut qu’accepter la critique et avancer.

 

Ensuite, parlons des utilisateurs. Le fait que l’équipe se déplace chez eux permet de les intégrer pleinement dans la conception. On passe alors du consommateur au concepteur et les développeurs présents peuvent alors modifier le produit en direct. On récupère donc du feedback à un niveau encore supérieur. Aussi, il en ressort une grande reconnaissance des utilisateurs : le fait qu’un groupe vienne à leur rencontre les écouter et les comprendre est quelque chose de marquant. C’est un épisode particulièrement fort, croyez-moi.

 

Enfin, ces moments aboutissent à une repriorisation efficace de la roadmap. Elle est faite en connaissance de cause puisque tout le monde a constaté les problèmes de manière équivoque. Et vu que l’équipe complète est présente, cette priorisation est particulièrement fine.

 

 

Le groupe doit prendre ses propres décisions

 

La proximité extrême c’est aussi la volonté de construire une symbiose au sein de l’équipe. Une arme secrète pour cela : la communication à travers des moments d’échanges privilégiés, comme par exemple la rétrospective. Avoir des moments d’écoute et d’échange est capital pour s’assurer de conserver un climat sain dans une équipe. On y expose des faits, on parle de son ressenti et on prend des décisions une fois que l’on a toutes les cartes en main. Chaque décision est ainsi engageante.

 

 

En bref

 

La proximité extrême est donc une philosophie qui cherche à tout prix à consolider les liens entre les humains du groupe. Elle s’assure d’être véritablement à l’écoute de ses utilisateurs mais aussi des membres de son équipe à travers des moments de rencontres privilégiés, auxquels il est nécessaire d’accorder un temps et des moyens suffisants.

 

 

Pour être au courant des prochains articles, suivez moi sur Twitter